Plus de 5000 livres audio gratuits !


Rendre accessibles à tous les joies de la littérature : tel est le but de ce site internet, créé au sein de l'association Des Livres à Lire et à Entendre.

Nos livres audio sont gratuits et téléchargeables au format mp3 pour que vous puissiez les écouter partout, par exemple sur votre baladeur numérique.

Pensez à remercier les donneurs de voix, qui sont bénévoles, et n'hésitez pas à écrire un petit mot sur notre livre d'or ! Bonne visite à tous.


Du mal à choisir ? Consultez nos classements !


Afin de vous aider à choisir des livres audio dans notre vaste bibliothèque, retrouvez ici (à titre indicatif) les liens vers nos différents classements :

- Nos livres audio par donneur/donneuse de voix
- Nos livres audio les plus appréciés
- Nos livres audio les plus vus


À Découvrir :
DAUDET, Alphonse – Rose et Ninette

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 3h 50min | Genre : Romans


Alphonse Daudet - Rose et Ninette

Régis de Fagan, auteur dramatique à succès, mais homme sympathique et modeste, vient de divorcer d’une femme autoritaire et haineuse. Elle a la garde de leurs deux filles, Rose, 18 ans, et Ninette, 12 ans, qu’elle s’acharne à « monter » contre leur père bien après le divorce. Le malheureux qui adore ses filles souffre de cette situation dont il essaye vainement de sortir…

« Divorcé depuis quinze jours, et tout à l’ivresse de la fin de sa peine, Régis de Fagan, ce matin-là, par les fenêtres large ouvertes de son nouvel appartement de garçon, guettait l’apparition de ses fillettes que le tribunal lui accordait deux dimanches par mois. C’était leur premier dimanche. [...] Et maintenant, dans l’angoisse de l’attente, il se demandait si bien réellement elles viendraient, si, au dernier moment, la mère rusée et fourbe, ou cette impénétrable Mademoiselle, n’inventeraient pas quelque prétexte pour les retenir. [...] Son avocat le lui avait bien dit : « La partie n’est pas égale, mon pauvre Régis ; vous n’aurez que deux jours par mois, vous, pour vous faire aimer. »

Mœurs du jour est le sous-titre de Rose et Ninette, roman décrivant la perfidie d’une femme jalouse, même remariée ; ce sujet voisin de celui de Fromont jeune et Risler aîné où Sidonie Chèbe sème le malheur autour d’elle, semble cher à Daudet.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 341 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

À Découvrir :
ALLAIS, Alphonse – Amours, délices et orgues (Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 45min | Genre : Nouvelles


Isidore

Nouvelle mine de rires d’Alphonse Allais, Amours, délices et orgues parut en 1898.

Certes, l’Histoire ne se répète pas exactement, mais ce récit humoristique a un petit air 2014 :
« À la fin de chaque année – c’est une coutume qui m’a toujours réussi – je jette les yeux arrière et m’arrête à la contemplation des événements diplomatiques accomplis au cours de ces douze mois écoulés. Hélas aujourd’hui, le spectacle n’est pas des plus réjouissants : partout, on n’entend parler que de malheurs !
Pour ne causer que de notre continent, croyez-vous que l’état de l’Europe soit bien agréable ?
De quelque côté que vous jetiez les regards, mille points noirs surgissent à l’horizon européen. Si vous connaissez un peuple qui soit content de son sort, vous seriez bien aimable de me l’indiquer ; moi, je n’en connais pas. » (L’Année diplomatique)

Les autres « blagues » sont plus jubilatoires :
« Oyez-moi ce menu :
Tout d’abord pigeons,
Sept ou huit pigeons !
Du vieux Pô tirons
Quelques potirons !
Aux doux veaux rognons
Leurs tendres rognons,
Qu’alors nous oignons
Du jus des oignons !
Puis, enfin, bondons-
Nous de gras bondons !
Les vins ?… Avalons
D’exquis Avallons !
Après quoi, ponchons
D’odorants ponchons »
(Néfaste, – parfois, – l’influence de Jean Richepin sur la lyre moderne)

> Écouter un extrait : Isidore.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 595 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

O. HENRY – Sœurs du cercle enchanté

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Un autobus à New York en 1900

Sœurs du cercle enchanté est le titre énigmatique d’un voyage touristique de la découverte de New York écrit avec humour par l’Américain O. Henry souvent publié sur notre site. Cet humour new-yorkais est très voisin du français, tel le baratin du guide :

« Mesdames et Messieurs, le grand bâtiment en forme de concombre que vous voyez sur votre droite est comme qui dirait une colonne comminatoire et mémorative élevée par Christophe Colomb en 1695 à la suite de sa victoire sur le général Montcalm. Remarquez les reliefs du bas, intitulés stalactites pour les distinguer de ceux d’en haut qu’on désigne sous le pseudonyme de bélemnites. Ils ont été dessinés par le célèbre sculpteur Benvenuto Concini, qui fut tué en duel par le spadassin Spinoza sur les ordres du duc de Mantoue. »

ou l’apostrophe au lecteur :

« L’histoire pourrait s’arrêter là. Car, bien entendu le lecteur perspicace a déjà deviné tout ce que je n’ai pas dit. Néanmoins, comme ces lignes pourraient tomber sous les yeux de l’Intelligence Service, de la Gestapo et autres Guépéous, qui ne manqueraient pas d’y découvrir des allusions politiques précises et naturellement divergentes, je pense qu’il est plus prudent de narrer le dénouement in extenso. »

Traduction : F.R.

Illustration : Un autobus à New York en 1900.

Sœurs du cercle enchanté.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 106 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOCCACE, Jean – La Trompeuse trompée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 30min | Genre : Contes


La Trompeuse trompée

Dans les cent contes du Décaméron, la plupart du temps les femmes, souvent innocentes, sont victimes des galants ou cupides Ravennais, Florentins, Napolitains ou Patermitains.

Ce n’est pas le cas de Madame Blanche-Fleur, la mal nommée, qui essaie de « plumer » (dit Boccace) un jeune homme ardent mais dont la ferveur amoureuse pour la belle se retournera contre elle, et Salabet deviendra le plumeur de La Trompeuse trompée (Journée VIII, nouvelle X).

Traduction : Antoine Sabatier de Castres (1742-1817).

Illustration : Le Décaméron de 1846, aux éditions Barbier.

La Trompeuse trompée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 228 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LITTRÉ, Émile – Pathologie verbale, ou Lésions de certains mots dans le cours de l’usage (Deuxième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 20min | Genre : Essais


Étiennne Bouhot - Cour de l'hôtel de Cluny (183?)

Deuxième liste d’une douzaine de mots dont Littré, sans pédantisme, nous explique le cheminement à travers les siècles dans sa Pathologie des mots.

Chétif – Choisir – Compliment – Converser, Conversation – Côte – Cour – Démanteler – Devis, Devise, Deviser – Donzelle – Droit, Droite – Dupe – Échapper – Éclat

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 193 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MOSELLI, José – La Prison de glace (Deuxième Partie)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 56min | Genre : Romans


Jose Moselli - La Prison de glace

Nous arrivons à la moitié du roman-feuilleton La Prison de glace. Kressler est toujours le bandit, assassin et cupide, et mademoiselle Drake et son père ont été décongelés.

On n’est pas étonné de noter toutes les précisions maritimes données dans ce combat contre les éléments déchaînés et contre les pirates quand on apprend que :

« À treize ans, le jeune Moselli s’enfuit de chez lui et s’engage comme mousse. Après plusieurs voyages sur les mers et océans, il devient officier de la marine marchande et, en 1903, capitaine de navire. Il démissionne en 1909 et s’installe à Paris où il amorce une carrière littéraire. » (Wikipédia)

> Écouter un extrait : 10. Risques et fortune de mer.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 652 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Jeux olympiques

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Histoire


Lutteurs

Quelques Olympiques de Pindare ont été lus sur ce site ; l’article de l’Encyclopédie consacré aux Jeux olympiques marquera la fin de ceux de cette année.

Nous en retiendrons ici quatre passages montrant les différences et les ressemblances entre les époques :

I. « Les athletes combattirent nus dans ces jeux, depuis la trente-deuxieme olympiade, où il arriva à un nommé Orcippus de perdre la victoire, parce que dans le fort du combat son caleçon s’étant dénoué, l’embarrassa de maniere à lui ôter la liberté des mouvemens. Ce reglement en exigea un autre : c’est qu’il fut défendu aux femmes & aux filles, sous peine de la vie, d’assister à ces jeux, & même de passer l’Alphée pendant tout le tems de leur celébration. »

II. « Il étoit aussi défendu aux athlètes, sous peine d’une amende considérable, d’user de la moindre fraude pour être déclaré vainqueur ; mais ni les lois, ni les peines ne sont pas toujours un frein capable de contenir l’ambition dans de justes bornes. Il y eut des supercheries, & la punition sévere qu’on en tira, n’empêcha pas qu’on ne retombât de tems en tems dans les mêmes fautes. »

III. « En effet, qui pourroit croire, si tant de monumens ne l’attestoient, que pour une couronne d’olivier, toute une nation se dévouât à des combats si pénibles & si hasardeux ? »

IV. « Le vainqueur retournoit-il dans sa ville, ses concitoyens venoient en foule au-devant de lui, & le recevoient avec l’appareil d’une espece de triomphe ; persuadés que la gloire dont il étoit couvert illustroit leur patrie, & rejaillissoit sur chacun d’eux. »

Jeux olympiques.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 335 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KROPOTKINE, Pierre – L’Anarchie, sa philosophie, son idéal

Donneuse de voix : Myrneleon | Durée : 1h 35min | Genre : Essais


Pierre Kropotkine

« Ceux qui sont persuadés que l’Anarchie n’est qu’un ramassis de visions sur l’avenir et qu’une poussée inconsciente vers la destruction de toute la civilisation actuelle sont encore bien nombreux. [...] Il y à deux ou trois années seulement, la grande presse parisienne ne soutenait-elle pas que la seule philosophie de l’anarchiste c’est la destruction, son seul argument – la violence ? On admet volontiers que l’anarchiste possède un idéal ; on le trouve même trop beau, trop élevé pour une société qui n’est pas composée que d’hommes d’élite. Mais – n’est-il pas trop prétentieux de ma part de parler d’une philosophie là où, au dire de nos critiques, il n’y à que des visions pâles d’un avenir lointain ? »

> Écouter un extrait : Parties 01 à 03.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 776 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LICHTENBERGER, André – La Bande des hyènes

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


La Bande des hyènes

Ne pas se fier au titre La Bande des hyènes ; ce n’est ni un récit zoologique, ni un polar, mais une farce de rapins qui veulent punir un vieux couple ladre et riche en lui faisant organiser un festin coûteux !

La fin de l’histoire sera encore plus « juteuse » pour les cousins organisateurs et Fifine ne comprendra pas bien !

La Bande des hyènes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 364 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

YVARS, Alain – Un noir joyeux

Donneuse de voix : Esperiidae | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Édouard Manet - Portrait de Berthe Morisot

Passionné de peinture et d’écriture, Alain Yvars a décidé de marier les deux pour nous faire découvrir les œuvres et les peintres qu’il affectionne particulièrement, à travers une série de courtes nouvelles. Dans ses récits, les artistes sont, le plus souvent, replacés dans un contexte historique. On les regarde peindre et vivre. Le peintre Jean Devost, persuadé que la peinture n’était pas réservée qu’aux voyants, a décidé de mettre sur pied en Suisse des cours de peinture pour personnes handicapés de la vue. Il parlait de « Voir autrement ». De son côté, le Musée des Beaux-Arts de Lyon propose la découverte de ses œuvres par l’ouïe ou le toucher. Suivant ces exemples, ce premier récit propose une approche différente et nouvelle de la peinture : faire découvrir quelques œuvres de grands peintres, non plus par la vision des tableaux, mais uniquement par l’intermédiaire de l’ouïe. Ainsi, il pourra arriver, par la lecture, qu’un jeu de miroir finisse par s’installer entre les œuvres et les mots, créant un dialogue imaginaire avec l’artiste.

La principale source d’inspiration d’Alain Yvars sur l’œuvre et la vie d’Édouard Manet provient du catalogue de l’importante rétrospective qui se tint en 1983, à l’occasion du centenaire de la mort de l’artiste, au Grand Palais, à Paris. Il nous propose à travers Un joyeux noir une fiction retraçant la relation particulière et mystérieuse qui se noua entre Berthe Morisot, peintre française, membre fondateur du mouvement d’avant-garde que fut l’Impressionnisme, et Édouard Manet, considéré, à la fin des années 1860 par les futurs peintres impressionnistes, comme étant le maître d’une nouvelle vision de la peinture et leur porte-étendard. Un mélange de séduction, de complicité et d’admiration réciproque unira les deux artistes durant quinze années. Un amour s’était-il installé ? Pourtant, c’est le frère d’Édouard que Berthe épousera, en 1874… Édouard Manet meurt en 1883. Berthe Morisot en portera longtemps le deuil…

Vous pouvez découvrir la version écrite de ce livre audio, illustré des peintures décrites sur le site d’Alain Yvars.

Un noir joyeux.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 581 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous Nos Livres Audio Gratuits :